Septembre…

La fin des grandes vacances, l’été qui continue son trajet, l’heure des cahiers neufs et vierges, l’instant des décisions tenues ou non…Je ne sais ce qui s’est passé durant cet été mais je me suis retrouvée en cette rentrée devant une page blanche, un peu comme si ce qui existait avant s’effaçait…étranges sensations…Je m’y étais pourtant un peu préparée, j’avais changé de lieu pour venir traîner mes pieds ici…j’avais essayer de faire le vide dans mon âme en regardant l’océan…Je savais bien que l’année qui s’était écoulée m’avait laissée des cicatrices…Je savais bien que j’avais troqué le tissu contre la laine, je savais bien que j’avais laissé de côté l’apparat pour mon jean usé jusqu’à la corde, je savais bien que les mots et les discussions sans fin avaient laissées place au silence…que j’avais, en ces jours de rentrée, changé d’onde de radio sur mes trajets…Je savais bien…

Mais je ne savais pas que je ne savais plus coudre, plus coudre du tout…Aucune envie, et surtout la sensation de n’avoir jamais coupé, épinglé, cousu un coupon de tissu de ma vie …Le vide, le néant….total…Je n’ai jamais aimé recopier des patrons mais en cette fin d’été, cela m’était totalement impossible. Je regardais mes tissus, j’avais bien quelques envies, tout en me demandant à quoi bon, j’avais assez de vêtements jusqu’à l’été prochain…je préférais tisser ou bien rêver…Drôle de vertige…comme un monde qui s’efface…

Et dehors, ce soleil, cette chaleur, cet été qui commence juste…Et rangés, pliés, ces coupons achetés avant ce vide là…

Je suis repartie sur du simple, du très simple, comme s’il fallait que je réapprenne. J’ai même ressorti mes premiers bouquins pour poser des poches ( alors que j’en ai posé à maintes reprises…)…j’ai coupé un joli coupon un soir en me disant que c’était possible mais en ne faisant pas du tout attention aux raccords des mes beaux flamands… Je ne savais plus…

Je vous présente deux jupes d’été, de cet été de ce mois de Septembre. Deux jupes très simples, deux jupes comme deux ébauches, deux jupes pour retrouver les gestes….

Midi

Patron de Vanessa Pouzet

téléchargeable ici

4

7

3

Cette jupe est très simple à réaliser. Pour être tout à fait honnête, je pense que le prix de ce patron (aussi modeste soit-il)  est démesuré étant donné qu’il s’agit en fait d’un simple tuto pour assembler des rectangles…Il n’y a pas de patron à proprement dit, simplement quelques explications et dimensions…( j’ai décidé de taire ma langue de bois en cette rentrée…). Ceci dit, j’avais besoin de cela comme thérapie à mon grand vide Couture. Le tissu que j’aime beaucoup provient du marche Saint Michel. J’ai joué avec les lignes horizontales et verticales . Cette jupe est très jolie pour les tailles de guêpe, beaucoup moins pour les autres. Je la déconseille au dessus de la taille 40 car sa taille haute est loin d’être amincissante… En ce qui me concerne, je préfère la porter avec un petit haut au dessus…

6

La jupe aux flamands roses

Burda Couture Facile

Hors série printemps, été 2014, Modèle n° 2C

10

2

J’ai eu un total coup de foudre sur ce tissu de Michael Miller trouvé chez Fifi Jolipois à Toulouse. Vu le prix, je n’en avais acheté qu’un modeste coupon. Les possibilités étaient donc limitées. J’ai longtemps hésité entre un top et une jupe mais j’avais envie d’une jupe simple, avec des poches, des boutonnières devant, une jupe comme je les aime et dont je suis sûre que je la porterai au quotidien…Cette jupe aurait pu être parfaite si j’avais fait attention aux raccords des lignes de flamands ( mais bon, couper un tissu à minuit, en étant de surcroît fatiguée par une journée de boulot et en se disant que l’on ne sait plus coudre…bien entendu, c’est pas terrible….). J’aime beaucoup ce patron de jupe, facile à faire et facile à porter. Je pense même la refaire dans un tissu plus automnal. C’est un patron Burda, aucune modification, tout tombe bien… C’est ce qu’il me fallait en ce mois de septembre….

Les boutons de ces deux jupes ont été chinés sur des vides greniers.

12

9

Tatouage éphémère de Jésus Sauvage

( dont je suis totalement addict ! )

14

11

Ces deux jupes, malgré leurs défauts, m’auront permis de retrouver le plaisir de coudre. Un petit haut tout simple est en cours de réalisation. Un tissage, un grand châle m’attendent aussi le soir..Ce mois de septembre est pour moi celui d’un nouveau départ, vers autre chose, de plus simple, certainement plus en adéquation avec ce que je suis en ce moment…Mais je vais bien et me sens heureuse.

Je vous dis à bientôt…..Je pense d’ici peu activer la rubrique des « Bonnes Affaires » car je dois faire un peu de place dans mon atelier…

16

Publicités