Image

Écume…

tissage crème 1

tissage crème 5

sardine

tissage crème 4

tissage crème 2

tissage crème 3

tissage chiffo

tissage crème 1

Un tissage couleur écume…sans oublier le grand drapeau qui claque au vent, un peu comme sur mon premier tissage. Je l’ai voulu sobre, juste jouer avec trois couleurs et surtout jouer avec les différents fils, les différentes matières de coton et de laine. Il est suspendu à un bois trouvé sur une plage sur lequel j’ai fixé une petite sardine. Je l’ai tissé sur le métier XXL proposé par Arrow workshop et il mesure donc 46 cm sur 59 cm.

Je ne peux pas garder tous mes tissages, surtout qu’il y en aura d’autres, vu que j’adore tisser…J’ai donc décidé de les mettre en vente. Vous pouvez trouver celui ci dans la boutique de la Chiffonnerit, à Bordeaux ou sur mes boutiques Etsy ou A Little Market. Les frais de livraison sont compris dans le prix.

Le printemps arrive, cela rend heureux, à bientôt certainement….

Image

Un châle…

Crocheté il y a un moment, je me décide enfin à vous montrer ce grand, très grand châle (260 X 130 cm ) qui peut s’enrouler autour du corps pour pouvoir le porter facilement. Il est crocheté dans différentes laines, principalement du mohair. Il est à la fois tout doux et très chaud, toujours un peu bohème, un peu folk. Il a la couleur des cabanes d’une île que j’aime : noir, vert, orange, rouge, bleu. Il est en vente sur A little Market ou sur Etsy, mes petites boutiques que je réactive et espère bien réapprovisionner prochainement…

A bientôt pour un tissage…

 

cabanes 3

châle 4

châle 2

châle 9

châle 8

châle 6

châle 1

chiffo 1

Parfois…comme un bilan…

Je ne vais pas entrer dans les détails mais pour moi, l’année 2015 qui vient de s’écouler fut une période très difficile, une année où il a fallu que j’apprenne à vivre et à me construire seule, dans un nouveau lieu, avec d’autres habitudes. Malgré les envies non éteintes de coudre ou de tisser, je ne pouvais pas y parvenir, ou si peu. Reconstruire sa vie n’est pas une chose simple et tous les jours, je me bats pour tenir debout et continuer à avancer et cela, tout simplement,  me demande déjà beaucoup d’énergie.

Mais durant cette année écoulée, il y a des petites choses que j’ai aimé …

J’ai aimé :

confortable 3

 

confortable 4

Coudre un « Confortable » dans un tissu néoprène graphique.

Super patron facile que je ne peux que vous conseiller….

jupe piments 1

jupe piments 3

Choisir un tissu coton noir aux piments rouges

pour me coudre une jupe qui s’envole.

( jupe Burda Modèle 103, février 2010 déjà cousue ici, il y a longtemps…)

pull

pull 3

Tricoter à l’ombre des pins ou des noisetiers

un pull d’été aux couleurs du blé mur.

(Modèle Rico, coton fashion summer Rico

achetée à Bordeaux à la Lainerie)

châle 4

Crocheter un immense châle en discutant avec les gens que j’aime.

(je vous reparlerai bientôt de ce châle)

plantain flamand 2

plantain bleu 1

Coudre des tee shirts Plantains en pensant à la rentrée scolaire

et parce que j’aime les tee shirts.

(Tissu flamands roses chez the Sweet Mercerie

Tissu bleu au marché ST Michel de Bordeaux)

NB 1

Tisser à mes heures perdues un tissage en noir et blanc très graphique.

tenture feuilles 1

Peindre des feuilles mortes.

bonnet 1

Tricoter un bonnet d’hiver à ma frangine.

(modèle Oonski et laines chez Purple Laines)

gaston 12 2016

Et mon fils par dessus tout.

C’est peu mais c’est un peu…

En décembre, j’ai eu la chance de pouvoir me reconstruire un atelier au sein d’un collectif d’artistes et d’artisans. C’est un lieu de création et de savoirs partagés qui me donne envie de me remettre à inventer. Je ne peux que vous conseiller d’aller voir leur très joli site. Mais je vous en reparlerai…

chiffo 1

Je remercie aussi Aurélie du blog Zélie décousue, qui en ce moment, participe beaucoup à me remotiver…Merci la Belle !

Je termine par cette petite chanson qui trotte souvent dans ma tête en ce moment…

va savoir pourquoi..

A bientôt…

Jupe Fatale Sister, Vanessa Pouzet

My fatale sister…

 

Je reviens peu à peu sur les murs virtuels, de ci, de là et j’ai plaisir à vous retrouver que ce soit sur Facebook, Instagram ou ici…J’ai très peu réalisé de choses durant ces derniers mois, juste quelques petites ( oh, surtout, rien de bien compliqué !) mais j’ai surtout des envies de recommencer qui reviennent…Je vais d’ailleurs me réinscrire à des cours de couture à la rentrée, histoire de rattraper le temps perdu et me remotiver…Je compte bien refaire ma garde robe d’automne hiver…Bien sûr, j’ai le problème de la place qui me manque pour m’étaler mais rien n’est impossible…et l’appel des laines et des tissus se réveille en moi…Bon…Ma fatale sister…sans grande poésie, ni discours inutiles…

 

Fatale Sister 1

Il s’agit bien sûr de la belle jupe crayon qu’a inventé Vanessa Pouzet ( j’aime aussi sa petite sœur : la Sister mini et elle fera peut être partie de ma collection automne hiver, à porter avec des collants… )…Le patron est très bien conçu et les explications sont très claires…Le montage de la doublure donne une finition impeccable à l’ensemble…J’aime son grand zip au dos…C’est ce qui m’a fait craquer d’ailleurs, une jupe un peu coquine, fatale à vrai dire ! Je l’ai cousu dans un tissu un peu stretch, un jean parsemé de grandes marguerites dorées. J’avais trouvé ce tissu au marché Saint Michel à Bordeaux, il y a de cela un moment.

Fatale Sister 2

J’ai commis l’erreur, la pensant très ( trop ) ajustée de la couper dans une taille au dessus de la mienne et du coup ma fatale, n’est plus tout à fait fatale, juste un peu trop grande,  elle ne met pas assez en valeur les courbes des hanches et ressemble plus à une jupe droite classique (heureusement, il y a le zip !)…Je le regrette…Donc, surtout, respectez bien votre taille si vous vous décidez à la coudre…

J’aurais aimé la photographier en ville mais mes pas cet été m’ont fait voyager ailleurs….

1

4

2

3

5

Pour l’occasion, je porte ma jupe avec mes nouvelles lunettes mouche très seventies et le magnifique bérêt tout en canevas que m’a offert Béno…Elle recycle des canevas trouvés de ci, de là et en fait de merveilleuses choses…Ses vestes sont juste sublimes…Je ne peux que vous conseiller d’aller la visiter sur son blog ou sur son Instagram

bérêt

Quand à moi, je vous dis à très vite, promis !

IMG_20150816_233843

Image

Épices

Véro, j’avais envie de t’offrir un paysage qui réunisse les deux continents. Toi, ma famille, ma frangine, ton homme, mes neveux. Je suis partie sur l’idée des épices et de l’Afrique du nord, j’ai suivi ce voyage aux couleurs de là bas. Pour toi, je l’ai voulu comme un tapis, comme une odeur de curcuma, de safran et de cannelle, avec un peu d’or et du bleu, ce bleu méditerranéen, avec une grande tresse comme des cheveux nattés, avec un bois d’une forêt d’ici que tu connais bien, recouvert de lichens, trouvé sur un chemin et bien entendu, ma sardine, non oubliée. J’ai fait ce tissage avec la musique d’Acid Arab dans la tête et au fond des yeux, tes photos du Maroc. J’ai voulu ce tissage aux accents de l’autre rive, celle qui a donné la couleur mate à la peau de tes enfants. Et surtout, frangine, merci pour tous les moments où tu as été là…

2

 

 

12

6

11

7

4

10

5

3

9

1

8

Image

Folk song…

Comme une chanson folk, un paysage de l’ouest, une odeur de mousse, un tas de bois, des images passées, des couleurs de soleil couchant ou psychédélique, comme un refrain, un point de crochet, un triangle immense, une plume de douceur pour se lover, deux châles.

Ils font plus de 2 mètres d’envergure, ils s’enroulent autour du corps, ils sont légers et chauds, ils épousent les soirées fraiches où l’on trainent dehors parce que le soleil n’en finit pas de se coucher.

Ils sont crochetés dans des mélanges de laine, de mohair, d’acrylique et de fil fantaisie. L’un est un soleil couchant et se termine par une bordure coquilles, l’autre est un bonbon acidulé et se termine par des franges.

Ils sont en vente sur A little Markett ( vous pouvez y accéder par ma petite fenêtre en haut, à droite, au dessus de ma bannière ).

Je vous glisse une folk song d’un groupe de par chez moi que j’aime bien pour accompagner mes images.

2

5

6

9

10

4

8

3

4

10

7

6

tissu planète

Galaxie…

Peut être ce silence est-il suffisant, peut être ce silence m’étouffe t’il, peut être…Je ne suis pas guérie de ma blessure, je n’ai rien cousu, tricoté, tissé depuis de longs mois…Mon atelier est rangé dans des cartons et je n’aurai plus d’atelier à proprement parler, ce qui ne m’empêchera pas de coudre, de tricoter, de tisser, je l’espère…Quoiqu’il en soit, ce blog ne peut rester en léthargie, fixé sur une déchirure…

Alors, je choisis le bouton « Replay » pour vous montrer un bout d’espace, du bleu comme un soleil brut, des étoiles à faire cligner les yeux. Pour ces photos, j’avais choisi un espace restreint en construction, un cube, un fini pour un infini. Pour ce patron, j’ai cousu le modèle Plantain de chez Deer and Doe, patron que j’affectionne et que vous pouvez télécharger gratuitement et dont j’avais réalisé une première version ici. Je n’ai rien modifié, j’ai juste opté pour la simplicité, le tissu se suffisant à lui seul : pas de coudières, les ourlets laissés à cru. Le tissu trouvé un jour d’été à Toulouse, chez « Fifi Jolipois » est un  jersey tout doux, un véritable coup de cœur.

Je reviendrai vous montrer un autre tee shirt prochainement en continuant à appuyer sur ma touche « Replay » et pendant ce temps je vais ranger mes cartons afin de pouvoir tout simplement continuer à être…

tissu planète

plantain 6

plantain 3

plantain 2

plantain 5

plantain 4

plantain 1