Image

VĂ©ro et deux chĂąles XXL.

Deux chĂąles XXL

pour s’envelopper dedans,

pour se protéger de la rudesse du monde,

pour jouer la belle bohĂšme les soirs d’Ă©tĂ© au bord des vagues,

pour rĂ©chauffer son cƓur,

pour se cĂąliner Ă  deux,

pour ĂȘtre dĂ©sinvolte,

pour danser autour d’un feu de camp,

Deux chĂąles pour s’aimer.

 

Ils sont en vente dans ma petite boutique.

Tu y trouveras toutes les renseignements utiles.

Merci Ă  ma belle VĂ©ro d’avoir jouĂ© le jeu de la pose.

Pour te remercier VĂ©ro , ce morceau que tu aimes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
Image

ZAZOU

J’avais dans mes trĂ©sors ce sublime tissu de laine, trouvĂ© il y a longtemps, je ne sais mĂȘme plus oĂč…Je l’avais pris en me disant que je me ferai un pantalon un peu Zazou.

J’ai pris Ă  la mĂ©diathĂšque le bouquin de couture « Vestiaire Scandinave » paru aux Ă©ditions Eyrolles. Seuls, deux modĂšles me plaisaient : la jupe Nanna et le pantalon Mickaela.

J’avais cette petite veste rouge, rĂ©alisĂ©e dans mon autre vie, que j’oublie de porter (pas ma vie, la veste…).

Je pose Ă  cĂŽtĂ© de mon immense attrape rĂȘve rĂ©alisĂ© l’an passĂ© que j’aime tant.

J’ai donc cousu ce pantalon en lui rajoutant deux poches et en laissant apparente la marque du tissu, tout simplement parce que je la trouvais jolie et que j’aime bien. J’ai aussi rajoutĂ© deux petites fentes Ă  l’ourlet que j’ai surpiquĂ© en rouge pour plus d’aisance.

VoilĂ , c’est tout.

A bientĂŽt…J’ai un grand projet en cours, je vous en parlerai plus tard…Mais en attendant, je vais me coudre la jupe Nanna dans un tissu plein de fluo….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ImprobabilitĂ©…

 

Le 31 dĂ©cembre, j’Ă©tais amoureuse.

Je dis bien, j’Ă©tais.

Le 31 dĂ©cembre, j’avais envie d’une mini jupe de sirĂšne.

Le 31 dĂ©cembre, j’avais envie de lumiĂšre et de paillettes.

Le 31 dĂ©cembre, j’ai choisi l’improbabilitĂ©, pour tout.

 

 

Je me suis souvenue de ma petite jupe en sky rouge,

cousue dans une autre vie,

qui n’existe plus tellement elle a Ă©tĂ© portĂ©e.

 

J’ai donc repris ce sublime patron Marie Claire

des annĂ©es 70′

totalement introuvable,

totalement improbable.

 

 

 

Ce tissu improbable

provient d’un coup de cƓur

avec mon amie BĂ©no

un jour de balade au marché St Michel, Bordeaux.

 

 

 

Les deux sublimes boutons turquoises

proviennent du stock de Marie Line

Ă  la Lainerie, Bordeaux.

 

 

 

 

 

A trĂšs bientĂŽt pour un pantalon un peu Zazou

 

Dans l’improbabilitĂ©, j’ai dĂ©couvert Elmapi

dont j’aime l’univers electro.

Je te laisse donc en sa compagnie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image

Je veux de la couleur au fond de tes yeux.

Je ne sais pas pour toi,

mais moi,

dans ce monde lĂ  d’aujourd’hui,

j’ai envie

de douceur,

de couleurs,

d’un grand rire.

Je l’ai crochetĂ©, trĂšs trĂšs doux, trĂšs colorĂ©, trĂšs grand pour s’envelopper dedans, mĂȘme Ă  deux si on est amoureux et je lui ai mis des paillettes sur sa bordure, des paillettes pour rire, pour ne pas se prendre au sĂ©rieux, pour ĂȘtre belle sous les boules Ă  facettes.

Il est immense ( 250 X 150 cm ), il est crochetĂ© principalement en mohair, un peu d’acrylique et en coton qui brille. Il est bleu, rose et violet. Tu peux t’enrouler dedans, le porter de façon dĂ©sinvolte sur tes Ă©paules, oĂč le porter en immense Ă©charpe. Il est lĂ©ger comme une plume et trĂšs doux, trĂšs chaud.

Tu peux l’acheter ce chñle, sur ma boutique Etsy. Les frais de livraison sont compris dans le prix. Et je te l’enverrai dans une pochette en tissu cousue main.

Si tu habites sur Bordeaux, tu peux aussi venir le chercher.

Merci à mon ami coiffeur nomade, Vincent Portal, pour les photos prises à la Caserne Niels.

 

Je te laisse avec la vidéo rose et bleue,

pleine d’amour et de dĂ©rision

de mes deux enfants.

Musique : Gaston

Paroles et chant : Jola

Il ne manque plus qu’un flamand rose !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image

Le rock’n’ roll est tellement gĂ©nial, des gens devraient mourir pour lui. Lou Reed

« Le rock’n roll est tellement gĂ©nial,

des gens devraient mourir pour lui. »

Lou Reed

 

J’aime beaucoup les chĂąles bohĂšmes mais lĂ , j’avais envie d’un chĂąle rock’n’roll, comme un bon vieux morceau des Stooges. C’Ă©tait du cuir ou du jean. J’ai choisi le jean, le jean dĂ©lavĂ©, dĂ©chirĂ©, c’est tout de mĂȘme plus simple Ă  crocheter ( bien qu’il faut que je m’essaie au cuir un de ces jours, n’est ce pas Sonia Garcia ? …).

Donc, un chĂąle immense (250 X 150 cm) crochetĂ© en coton, acrylique, lurex, une pointe de mohair et du jean. Un chĂąle oĂč tu peux t’enrouler dedans, Ă  porter aussi comme une grosse Ă©charpe. Un chĂąle lĂ©ger et trĂšs chaud. Un chĂąle aux franges en jean qui se joue des conventions.

Tu peux l’acheter ce chĂąle, sur ma boutique Etsy. Les frais de livraison sont compris dans le prix. Et je te l’enverrai dans une pochette en jean cousue main.

Si tu habites sur Bordeaux, tu peux aussi venir le chercher.

 

Merci Ă  mon ami coiffeur nomade, Vincent Portal, pour les photos prises Ă  la Caserne Niels.

 

Je te laisse sur une vidĂ©o bien dĂ©calĂ©e d’Iggy Pop!

Je ne peux pas faire moins…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image

Sweet Vintage

J’ai dĂ©nichĂ© un petit coupon trĂšs graphique chez EmmaĂŒs et j’ai cousu un petit sweet tout comme j’aime, ample, avec des manches chauve-souris. Mon coupon Ă©tait trop petit pour faire la bordure de l’ourlet, comme je l’aurais souhaitĂ©.

J’ai comme dans l’idĂ©e d’en faire une petite sĂ©rie avec des tissus vintages dĂ©nichĂ©s Ă  droite, Ă  gauche,afin que ton sweet soit totalement unique!!!

Tu en penses quoi ?

 

 

 

 

 

Image

COULEURS

Juste envie de couleurs,

tel un immense fou rire,

un pied de nez à la fatalité,

une envie de danser

en ce mois de septembre.

Tu peux le trouver dans ma boutique ETSY et je te l’enverrai avec bonheur pour mettre un Ă©clat de rire chez toi.

Le prix comprend les frais de port. 

 

Et toujours une vidĂ©o que j’aime,

pleine de couleurs.

 

 

A bientĂŽt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image

LE FILET AUX COQUILLAGES.

J’ai errĂ© dans les ports de l’ocĂ©an,

J’ai respirĂ© le souffle iodĂ© de la mer,

Je me suis baissé pour ramasser un coquillage,

J’ai regardĂ©  les chalutiers amarrer,

Je me suis perdue dans le tintamarre des cris des goélands,

J’ai regardĂ© les ponts levants fonctionner,

J’ai trouvĂ© des bois flottĂ©s dĂ©posĂ©s par la vague sur le rivage…

 

J’ai imaginĂ© cette tenture tel un hommage aux ports de mon ocĂ©an. J’ai tricotĂ© au point de riz la corde Ă©cru, au point jersey un losange de trapilho aux couleurs des filets de pĂȘche. J’ai laissĂ© pendre les cordes et j’ai accrochĂ© mes bois flottĂ©s et mes coquillages, trĂ©sors trouvĂ©s lors de mes balades maritimes.

 

Cette tenture filet aux coquillages est en vente sur ma boutique ETSY

Je te laisse avec celle que j’Ă©coute en ce moment :

A bientĂŽt….